11/04/2012

Vers Masnuy...

Près de Neufvilles, voici la ferme de l'abbaye de Cambron, vaste ferme en carré du 18ème siècle trônant à côté de la chaussée romaine (à cet endroit appelée Grand Chemin).
jurbise,fermes,neufvilles,eglises

En descendant cette chaussée vers le Sud, on arrive à hauteur des villages de Masnuy Saint-Pierre et, vers l'Ouest pour aller vers Jurbise, Masnuy Saint-Jean. Dont voici l'église Saint-Jean:

jurbise,fermes,neufvilles,eglises

Au XIIIème siècle, deux paroisses furent instaurées, l'une consacrée à Saint-Pierre, l'autre à Saint-Jean. La dernière photo est celle d'une porte monumentale en pierre à Masnuy-Saint-Jean.
jurbise,fermes,neufvilles,eglises
Pour finir, voici un lien vers un site historique sur Jurbise que je viens de trouver sur le net: Jurbise.com

14/10/2007

Promenade à Steenkerque

Steenkerque est un petit village authentique de la commune de Braine-le-Comte, situé sur le cours de la Senne. On y arrive depuis Soignies en empruntant la N55 vers Enghien, qu'on quitte après 5 km pour suivre vers la droite le panneau « Steenkerque ».
Au sommet du village se dresse le clocher de l'église Saint-Martin (XIIè-XVIè s.), récemment restaurée et où l'on a découvert un impressionnant chœur roman qui pourrait avoir été mis en place entre 1125 et 1150. On voit ici une partie de jeu de balle qui se dispute sur la place du village.

Steenkerque_jeu de balle

03/05/2007

Ronquières - Marché artisanal

Chaque premier mai, le village de Ronquières (Braine-le-Comte), connu pour son plan incliné, accueille un marché de produits artisanaux dans ses rues. Cette édition 2007 semblait très réussie, avec une ambiance joyeuse et un soleil estival.
D’habitude, se tient aussi à cette date une grande brocante au plan incliné, mais elle n’a pas eu lieu cette année.

Ronquières_1mai

09/03/2007

Thieusies - Le village

Thieusies se situe à 8 km au sud de Soignies. Le village est cité vers le IX ème s. sous le nom de Tiedeia. Il apparaît dans des documents de 1119 sous le nom de "Tielgies" ou "Tiosies". En 1186, on trouve "Tiusiez". Thieusies viendrait de "Theodisiacae terrae" ou "terres de Theodisc". Cette appellation vient vraisemblablement du nom du premier seigneur franc qui l’a occupée.

L’endroit était déjà habité au néolithique (on y a trouvé des outils comme des haches, des grattoirs, des burins, etc…)
Thieusies fut le siège de plusieurs seigneuries dont la principale appartint successivement aux familles de Thieusies, de Launais, d'Ardembourg et Marin. En 1605, Philippe le Beau engagea à Jean de Hoghes la partie de la terre de Thieusies qui lui appartenait. On y trouvait les seigneuries de la Saisinne, de la Roquette, de la Motte, le fief de la Buecq et les deux seigneuries de Sirieux appartenant à la maison du Roeulx et au chapitre de Nivelles.
Thieusies fut le théâtre d'une bataille importante le 14 août 1678: la bataille de Saint-Denis, un épisode des longues guerres entreprises par Louis XIV pour s'assurer les riches provinces des Pays-Bas espagnols.

Thieusies - le village

14/02/2007

Naast - Place de Naast

Naast se situe à 4,5 km au sud-est de Soignies. Importante implantation romaine où beaucoup d’objets ont été découverts. Les plus anciennes formes du nom du village sont Nasta (1119) et Naast (1225). Au moyen-âge la seigneurie de Naast était très importante. Elle passa au comte de Hainaut en 1339. Elle fut ensuite la propriété de la famille d’Arenberg à partir de 1641.
A l’origine, Naast était un pays de sources (notamment celle de la Senne), de fontaines, d’étangs et de grands bois jusqu’au déboisement. Le village était autrefois le siège d’une industrie florissante de scierie. On y trouvait aussi des carrières de grès et des fabriques de lames de scies pour les carrières.

Naast_place

Naast - Eglise St-Martin

L’église Saint-Martin est une construction de la fin du XVIII è siècle qui allie la pierre bleue et la brique. L’édifice se caractérise par une grande unité de conception. Un agrandissement opéré au lendemain de la guerre 14-18 consistant à prolonger les deux nefs latérales de part et d’autre du cœur fut mené avec un tel souci d’intégration qu’il passe quasiment inaperçu. L’intérieur est presque un musée tant il y a de statues intéressantes à contempler.

Naast_eglise

28/01/2007

Casteau - Escaliers

Casteau se trouve le long de la nationale vers Mons, à 7 km au sud sud-ouest de Soignies. Contrairement aux 4 villages que nous avons déjà visités, et qui présentent un paysage agricole plus ou moins vallonné, Casteau surprend avec sa vallée de l’Obrecheuil, encaissée, abrupte et verdoyante, qui se prolonge vers Saint-Denis.
Le cœur du village (à l’est de la route), avec son église de la fin du XVIIIè siècle, se trouve sur un promontoire par rapport au quartier des fontaines, en fond de vallée. Deux escaliers impressionnants relient les deux niveaux.
Le côté ouest de la route nationale est une vaste plaine, transformée en camp militaire par l’armée hollandaise en 1825 et par l’armée belge après 1830. Un peu plus loin vers Mons se trouve le complexe du S.H.A.P.E. (Supreme Headquarters Allied Powers Europe).

Casteau_escaliers

10/01/2007

Chaussé-Notre-Dame - Eglise Notre-Dame

Situé à 8 km à l’ouest de Soignies, le village de Chaussée-Notre-Dame-Louvignies est en fait composé de deux villages qui appartenaient à des territoires différents sous l'ancien régime. A savoir Chaussée-Notre-Dame qui était un fief du Chapitre de Soignies, et Louvignies qui dépendait du Baillage de Silly. Ils sont unis depuis 1805. En 1977, ils fûrent rattachés à la commune de Soignies lors de la fusion.
Le nom de Chaussé-Notre-Dame vient de sa situation sur la chaussée romaine et de la patronne de l’église. Le village a peut-être pour origine un domaine gallo-romain. En 1186, on trouve déjà une trace du nom du hameau: "Calceia Sanctae Mariae". Dès le XIIè siècle, l'abbaye de Cambron y a fait cultiver un important lot de terres et une ferme. A partir de 1296, le Chapitre de Soignies y posséda également un fief. Comme Horrues son histoire se confondit dès lors avec celle de Soignies. Elles ont toutes le même blason.
L’église Notre-Dame, bâtie en gothique primaire avec des moellons de grès à partir du XIIIè siècle, est située juste à côté de la chaussée Brunehaut.

ChausséeND_Eglise

Louvignies - Eglise Sainte-Radegonde

Le village est situé à 1 km à l’écart de la voie romaine. Son nom viendrait du latin lupus (loup). Encadré à l'origine dans la grande forêt de Broqueroie, Louvignies était un fief de la seigneurie de Silly. Le texte le plus ancien qui parle de Louvignies est l'acte de partage de la forêt de Broqueroie en 1194. C’est en 1805 que la commune de Louvignies fut rattachée à celle de Chaussée-Notre-Dame.
L’église en briques de Louvignies date du XVIè s. et son soubassement en pierres provient d’une construction antérieure. La tour a été érigée en 1738.

Eglise_Louvignies

15/12/2006

Horrues - Le village en hiver

Horrues est situé à 5,5 km au nord-nord-ouest de Soignies, entre les chaussées d’Enghien et de Ghislenghien. Son nom viendrait soit du latin « Horrea » qui signifie dépôt de vivre, soit du nom d’une de ses habitantes du haut moyen-âge, Heltrudis (Halletrud, Haurut, etc…).
Comme Neufvilles, Horrues a bénéficié de la proximité de la chaussée romaine Bavay-Utrecht. Le château des seigneurs de l’Esclatière se trouvait au nord du village. Horrues fut cédé en 1198 par les comtes de Hainaut au chapitre de la collégiale de Soignies; possession qui perdura jusqu’en 1789.
Photo : Jean-Pol Grandmont.

Horrues en hiver.jpeg

Horrues - L’église Saint-Martin

La plus intéressante curiosité du village est son église du XIIè s. Perle de l’art roman, elle est classée depuis 1958. Le plan en est simple, comme souvent dans les églises romanes : Une tour en avant-corps, une triple nef sans transept et un chœur carré terminé comme a Steenkerque (tout proche, et dont l’église est aussi dédiée à Saint-Martin) par un chevet plat. La nef de 27 m de long sur 17 de large est éclairée par deux rangées de six fenêtres romanes.
L’église, très intéressante, se visite facilement puisqu’un dépliant explicatif est disponible sur place.

horrues-eglise

Horrues - La flèche de l’église

L’église, placée sur une butte, impressionne d’autant plus avec sa flèche dont la croix culmine à 48 m. Cette flèche est aisément reconnaissable avec sa forme pyramidale à quatre pans, coiffée d’un clocheton aveugle à huit pans. Avant le XIXè s., la tour était surmontée d’une flèche octogonale semblable à celle de l’église de Chaussée-Notre-Dame.
Chaque année, début Juillet, a lieu un cortège historique en l’honneur de Saint-Martin. Il retrace la vie de ce Saint du IVè s. qui un jour aux portes de la ville d’Amiens donna la moitié de son manteau à un pauvre.

Horrues - eglise

18/11/2006

Neufvilles - Rue centrale

Neufvilles est un grand village situé à 5 km à l’ouest de Soignies. Le nom vient du latin médiéval "Novavilla" qui signifie "nouveau domaine agricole". Le domaine résultait sûrement d’un défrichement de la forêt. A partir du XIIè s. le bourg profite sans doute de la chaussée romaine Bavay-Utrecht, plus tard appelée chaussée Brunehaut. Neufvilles, comme les cinq autres villages que vous pourrez découvrir dans ce blog, a été rattaché à Soignies lors de la fusion des communes. Voici l’église, dans le centre du village, qui date de la fin du XVIIIè s.

Neufvilles_eglise

05/10/2006

Place Joseph Wauters

Avec le carrefour du 30 juillet, la place Joseph Wauters semble être l’autre point central de ce quartier. L’église de l’immaculée Conception que l’on voit au fond de la place n’a été inaugurée qu’en 1907.

Place J. Wauters

15/11/2005

Marche ADEPS à Ronquières

En parlant de marche ADEPS, dimanche passé, nous avons profité du merveilleux temps automnal pour faire une marche Adeps de 5 km à Ronquières avec notre fille de deux ans. Elle a beaucoup apprécié, comme nous...

Cliquez sur la photo pour l'aggrandir.