29/06/2007

Place Verte - Sculptures en pierre bleue

En août 2006 s’est tenue à Soignies une biennale de sculpture sur pierre bleue. Les sculpteurs ont été invités à venir travailler dans la cour de l’école de la Régence.
Soignies est bien placée pour organiser une telle manifestation puisqu’elle est le centre européen de la pierre de taille. Ce bloc monolithique rappelle ceux qui sont extraits des carrières.

PierreBleue_01

Sculptures 2

Cette œuvre élancée de J. Bonte présente des contrastes saisissants entre les surfaces claires taillées au burin et les surfaces foncées, parfaitement polies. L’artiste l’a appelée « Advenar ».
Il était prévu que ces œuvres restent exposées sur la Place pendant une année. Elles ont donc été déménagées en différents lieus de Soignies.

PierreBleue_02

Sculptures 3

Celle-ci se trouve sur la partie piétonne de la Place Verte, en face de la maison communale.

PierreBleue_03

Sculptures 4

Cette statue d’oiseau en pierre bleue bouchardée trône à côté de la Poste.

PierreBleue_04

26/06/2007

Sculptures en pierre bleue 5

Ces deux œuvres se trouvent dans le petit square derrière la maison communale. Sur celle de droite est gravée cette inscription : « Seuls quelques-uns osent dire leur part maudite » .

PierreBleue_05

Place Verte - Façade en pierre bleue

Cette maison dont la façade est entièrement parée de pierre bleue porte le millésime 1763.

Pl_verte_maisonPierre

05/06/2007

Confrérie Saint-Vincent et Grand Tour

Chaque lundi de Pentecôte, les châsses contenant les reliques de St-Vincent, St-Landry et Ste-Madelberte sont portées par les pèlerins pour un tour de 12 km autour de la cité. L’origine de ce Grand Tour remonte à 1262, lorsque les chanoines de Soignies instituèrent cette procession en l’honneur du fondateur du monastère (VII ème s.) qui a donné naissance à la ville. Le culte rendu à St-Vincent dépassait le cadre du Hainaut depuis longtemps, et c’est d’ailleurs l’afflux de pèlerins à Soignies qui a justifié la construction au XIème siècle d’une si grande église collégiale. La procession historique qui termine le Tour date de 1921.

Si le Grand Tour du lundi de Pentecôte est bien connu, on connaît moins les autres manifestations et festivités de la Pentecôte à Soignies. Le mercredi précédant la Pentecôte, la messe et l’assemblée générale de la Confrérie St-Vincent (fondée en 1599, son but est d'organiser le Grand Tour) sont suivies d’un souper au jambon qui se déroule traditionnellement à la salle St-Vincent, rue Chanoine Scarmure.
Le samedi à midi, au son du carillon, est placé entre les deux flèches de la collégiale un pavois d’oriflammes, appelés "caleçons de Saint-Vincent". D’autres oriflammes sont suspendues à plusieurs endroits de la ville.
Le samedi en début de soirée, a lieu le départ du "Tour à foyas" au cours duquel les confrères vont décorer les chapelles et baliser le Tour en jalonnant le parcours de feuillages.
Au lendemain du grand jour, le mardi de la Pentecôte, dès 8 h, c’est la messe des confrères à l’issue de laquelle se déroule la passation de pouvoir (désignation des nouveaux Maître et sous-Maître de la Confrérie St-Vincent). Après cette cérémonie, le Maître sortant offre aux confrères le "déjeuner du Maître".
Mais la Pentecôte à Soignies, c’est aussi la fête populaire avec la kermesse sur les places Verte et Van Zeeland pendant tout le week-end et un concert gratuit à la Grand-Place le samedi soir. Cette année, c'étaient Marka et Urban trad qui étaient sur scène.

Pour des renseignements plus complets sur cet évènement sonégien, voyez le site consacré à l’histoire de St-Vincent et du Grand Tour ainsi que cette page consacrée au sujet sur le site officiel de la commune de Soignies.

On voit ici un drapeau de la confrérie Saint-Vincent et le bâton de pèlerin, orné d’un écusson de Soignies, que les confrères portent lorsqu’ils escortent la châsse du Saint en procession.
confrérie St-Vincent