18/05/2007

Quartier du Nouveau Monde

Ces nouvelles carrières amenèrent l’implantation de maisons d’habitation, d’abord le long du chemin du Tour Bras-de-fer, emprunté par les pèlerins du Tour Saint-Vincent chaque lundi de Pentecôte. Ensuite, un quartier se structure, essentiellement pendant la période allant de 1888 à la 1ère guerre mondiale, autour du carrefour où se rencontrent la rue de Cognebeau, la rue du Nouveau Monde (ancien sentier de Germes), la rue du Tour Petit-Château et la rue du Tour Bras-de-fer. Ce carrefour (dont on voit ici une vue partielle) est, avec ses commerces, le centre du quartier. Un peu comme l’est le carrefour « du 30 juillet » pour l’Ancien Monde. Jusqu’il y a quelques années se trouvaient ici une épicerie, une boucherie et une librairie (qui elle existe toujours).

Le quartier présente un grand nombre de maisons ouvrières telles que les concevaient les entrepreneurs au tournant des XIX è et XX è siècles : façade de brique (avec soubassement et linteaux de pierre) percée d’une porte et d’une fenêtre étroite et allongée au rez-de-chaussée et de deux fenêtres à l’étage. La porte donnant accès à un couloir qui dessert un salon (en façade), une salle à manger (vers l’arrière) et une cage d’escalier conduisant (à l’étage) à deux ou trois chambres ; escalier sous lequel s’ouvre l‘entrée de la cave. Au-delà d’une cuisine et d’une petite cour, un long jardin potager accompagne généralement cette maison typique de la famille ouvrière de la fin du XIX ème siècle.

Nouveau Monde

Commentaires

effictevement, c'etait un beau quartier calme avec ça boulangerie et son epicerie.... dommage que depuis l'epicerie est devenu une friterie, qui amene beaucoup de bruit, de mauvaises odeurs, sans compté tout les dechets (paquets de frite,cannette..qui trainent par terre)... et l'augmentation de la circulation, dangereuse pour les enfants et fini les places de parking dès 18h00 pour les riverains!
Comment as ton pu laisser faire ça.... sans enquète sans rien... un tout grand merci à l'administration communale, encore une fois le bien être des uns passe aprés le profit des autres....

Écrit par : Cognebeau | 14/07/2010

Répondre à ce commentaire

Sans parler de l'état lamentable de la rue du nouveau monde... qui n'est plus que trous, nids de poules, gravillons et poussières !

Écrit par : Pascal | 19/09/2010

Les commentaires sont fermés.