22/03/2007

Soignies - Intérieur de la collégiale St-Vincent

Vue sur la nef romane à plafond plat en bois. Les colonnes supportent quelques statues blanches. L’ensemble est très dépouillé. On voit la chaire de vérité faite par le sculpteur Baudoin Lalou en 1670. Le chœur, caché derrière l'ambon (de 1641), offre une décoration plus foisonnante. Au-dessus de l’autel est cachée, dans un décor mécanisé qui permet de la descendre, la châsse de Saint-Vincent.

Si vous voulez visiter la collégiale, vous avez jusqu’au 30 mars pour le faire. Après cette date, il vous faudra attendre jusque fin mai 2009 ! En effet, tout l’intérieur de l’église va être entièrement rénové et l’édifice sera fermé le temps des travaux. Les travaux de rénovation extérieurs ont commencé en 1985 et se sont terminés près de 18 ans plus tard avec le remontage du toit de la tour occidentale et l’inauguration d’une nouvelle cloche. La collégiale étant classée parmi le «patrimoine exceptionnel» de Wallonie, c’est la région qui finance la plus grosse part des travaux de sauvegarde et de restauration de l’intérieur de l’église. Réenduisage des murs, restauration complète des boiseries et des dorures, etc… Mais on profitera aussi du chantier pour moderniser les installations électriques, de surveillance (caméras) et de chauffage. Les trésors de l’église seront mis en lieu sûr et les châsses subiront la quatrième translation de leur histoire. Ce transfert, en cortège, des 5 châsses vers l’église de Soignies-carrières se fera le dimanche 25 mars à partir de 9h15.

Collégiale_intérieur 2

09/03/2007

Thieusies - Le village

Thieusies se situe à 8 km au sud de Soignies. Le village est cité vers le IX ème s. sous le nom de Tiedeia. Il apparaît dans des documents de 1119 sous le nom de "Tielgies" ou "Tiosies". En 1186, on trouve "Tiusiez". Thieusies viendrait de "Theodisiacae terrae" ou "terres de Theodisc". Cette appellation vient vraisemblablement du nom du premier seigneur franc qui l’a occupée.

L’endroit était déjà habité au néolithique (on y a trouvé des outils comme des haches, des grattoirs, des burins, etc…)
Thieusies fut le siège de plusieurs seigneuries dont la principale appartint successivement aux familles de Thieusies, de Launais, d'Ardembourg et Marin. En 1605, Philippe le Beau engagea à Jean de Hoghes la partie de la terre de Thieusies qui lui appartenait. On y trouvait les seigneuries de la Saisinne, de la Roquette, de la Motte, le fief de la Buecq et les deux seigneuries de Sirieux appartenant à la maison du Roeulx et au chapitre de Nivelles.
Thieusies fut le théâtre d'une bataille importante le 14 août 1678: la bataille de Saint-Denis, un épisode des longues guerres entreprises par Louis XIV pour s'assurer les riches provinces des Pays-Bas espagnols.

Thieusies - le village

Thieusies - Ancienne maison communale

Sur la place du village, à côté de l’église Saint-Pierre (construite en 1781, sa tour seulement en 1857), se trouve l’ancienne maison communale qui date du XVIII è. La tour, avec le rare et remarquable clocheton qui la surmonte, a été érigée en 1844.

Partant de cette place, La rue de la Motte relie le village à la belle ferme de la Haute-Folie et à l'abbaye de Saint-Denis en Broqueroie. La "motte" est le vestige d'une tour médiévale telle qu'on en édifiait dans toute seigneurie sur une motte de terre comme assise. Une ferme y était installée mais fut détruite le 14 août 1678 lors de la meurtrière bataille de Saint-Denis. Les 800 soldats qui l'occupaient furent brûlés vifs dans l'incendie qui la ravagea. Une chapelle dédiée à saint Pierre, reconstruite en 1889 perpétue le souvenir du massacre.
L'eau fut installée à Thieusies vers 1900 par l'ancien bourgmestre Jules Hachez à qui on dédia le monument à l'eau située Place des Combattants. Pour les amateurs de bière, il existait autrefois sur la Place de Thieusies une brasserie Desquennes où l'on fabriquait la "Grisette de Thieusies".

Thieusies - maison communale

Thieusies - Ferme du Rotteleur

Une grande partie du village se trouve sur un petit plateau occupé de grandes étendues de terres agricoles et de pâturages, le village compte donc quelques belles fermes anciennes, seigneuriales ou abbatiales. Parmi elles, voici la grande ferme chaulée de rose connue sous le nom de "Ferme du Rotteleur" qui abrite un gîte (chambres d’hôtes et salle de banquets). Histoire de la ferme et renseignements pratiques sur leur site.
La partie du territoire à la limite de Casteau présente un relief plus accentué car il se trouve au bord de la vallée de l'Obrecheuil. C’est là, à la limite de Casteau, qu’un monticule, de gros murs et des restes de souterrains marquent l'emplacement de l'ancien château féodal de la Roquette.

Thieusies - Ferme rose

Thieusies - Ferme du château du Parc

Cette belle ferme peinte en jaune jouxte le château du Parc, grande construction du XVIII ème s. avec une longue façade en briques et une tour latérale carrée. Un parc agrémente l’arrière du château.
Le château est difficile à prendre en photo de par sa situation. Je vous renvoie donc au site soignies.com (cliquez sur "les villages" dans le sommaire puis sur "château Thieusies") pour des photos et une description détaillée.
Il y a un autre château à Thieusies, du côté de la rue des Clochettes : le château de la Roche, ou de la baille rouge. Il date de 1905 et est inséré dans un domaine boisé, à proximité d'un manège.

Thieusies - ferme du château

Thieusies - Chapelle Notre-Dame de Lourdes

En face du château du Parc, voici une charmante chapelle octogonale. Elle date de 1875. Voici ce qu’on en dit dans les pages consacrées aux chapelles sur le site soignies.com :
A l'angle de la route qui mène à la ferme de l'Hosté à Casteau, ce petit sanctuaire de plan octogonal dominé par un lanternon est d'inspiration romane, notamment par la porte en plein cintre accostée de colonnettes. Principalement élevée en briques, cette construction est toutefois animée d'arcatures et de chaînes horizontales en pierre blanche. Une pierre au-dessus de l'entrée est simplement gravée d'une invocation. L'intérieur, régulièrement entretenu et meublé de quelques chaises, abrite un autel, dont la partie supérieure est une grotte avec une statue de la Vierge.

Thieusies - Chapelle du château