28/01/2007

Casteau - Escaliers

Casteau se trouve le long de la nationale vers Mons, à 7 km au sud sud-ouest de Soignies. Contrairement aux 4 villages que nous avons déjà visités, et qui présentent un paysage agricole plus ou moins vallonné, Casteau surprend avec sa vallée de l’Obrecheuil, encaissée, abrupte et verdoyante, qui se prolonge vers Saint-Denis.
Le cœur du village (à l’est de la route), avec son église de la fin du XVIIIè siècle, se trouve sur un promontoire par rapport au quartier des fontaines, en fond de vallée. Deux escaliers impressionnants relient les deux niveaux.
Le côté ouest de la route nationale est une vaste plaine, transformée en camp militaire par l’armée hollandaise en 1825 et par l’armée belge après 1830. Un peu plus loin vers Mons se trouve le complexe du S.H.A.P.E. (Supreme Headquarters Allied Powers Europe).

Casteau_escaliers

Casteau - Rue des combattants

Cette rue fait le tour du centre du village sur son promontoire, avec l’église, le château Missone et une petite placette.
Même si le nom Casteau peut faire penser à un château moyenâgeux, il pourrait renvoyer à un ensemble fortifié remontant soit à la période romaine soit même à l’âge du fer ! On trouve déjà des traces historiques du village datant de 847 alors qu'il était sous la protection de l’abbaye de Saint-Amand. La première église romane a été érigée vers 1150 et Casteau semble avoir été prospère pendant tout le moyen âge.
Le 4 octobre 1349, lors d’une épidémie, une double procession, l’une partant de Soignies et l’autre de Mons réunirent sur le site du camp de Casteau, les reliques des époux Ste-Waudru et St-Vincent, au milieu d’une foule de milliers de personnes.

Casteau_placette

Casteau - Maison typique

Exemple de maison longue et basse, caractéristique des environs.
En 1678, durant la sanglante bataille de Saint-Denis qui fit plus de 4000 morts, les français mirent le feu au village que leur avait enlevé le prince d’Orange. La croix de fer en face de l’entrée de l’église rappelle cet épisode tragique.
L’église contient entre autres œuvres, une statue gothique polychrome de la Vierge en pierre de France, connue sous le nom de Notre-Dame de Casteau.

Casteau_maison blanche

Casteau - Maison des maîtres de Postes

Située au n°25 de la rue des fontaines, cette magnifique maison des maîtres de Postes de l’ancien régime attire le regard.

Casteau_poste

Casteau - Maison en pierre

A proximité immédiate, cette autre maison, presque entièrement construite en moellons de pierre, semble très ancienne.
On peut aussi voir dans le village des fermes du XVIIIè et une ancienne forge à la chaussée de Bruxelles.

Casteau_maison ancienne

Casteau - Moulin de la roquette

Ancien moulin à eau construit en 1789 et mis hors-service en 1951, le moulin de la Roquette jouxte le château des Roquettes et son parc.
Un peu plus loin, en direction de l’église, se trouve la ferme de l’Hosté, bâtie à l’emplacement d’une forteresse médiévale détruite en 1678 et dont il ne subsiste qu’une poterne, la base d’une tour d’angle et un début d’escalier.

Casteau_moulin

25/01/2007

Chaussée-Notre-Dame - Vue générale

Voici une vue hivernale du village depuis une colline avoisinante.

ChausséeND_vue générale

10/01/2007

Chaussé-Notre-Dame - Eglise Notre-Dame

Situé à 8 km à l’ouest de Soignies, le village de Chaussée-Notre-Dame-Louvignies est en fait composé de deux villages qui appartenaient à des territoires différents sous l'ancien régime. A savoir Chaussée-Notre-Dame qui était un fief du Chapitre de Soignies, et Louvignies qui dépendait du Baillage de Silly. Ils sont unis depuis 1805. En 1977, ils fûrent rattachés à la commune de Soignies lors de la fusion.
Le nom de Chaussé-Notre-Dame vient de sa situation sur la chaussée romaine et de la patronne de l’église. Le village a peut-être pour origine un domaine gallo-romain. En 1186, on trouve déjà une trace du nom du hameau: "Calceia Sanctae Mariae". Dès le XIIè siècle, l'abbaye de Cambron y a fait cultiver un important lot de terres et une ferme. A partir de 1296, le Chapitre de Soignies y posséda également un fief. Comme Horrues son histoire se confondit dès lors avec celle de Soignies. Elles ont toutes le même blason.
L’église Notre-Dame, bâtie en gothique primaire avec des moellons de grès à partir du XIIIè siècle, est située juste à côté de la chaussée Brunehaut.

ChausséeND_Eglise

Louvignies - Eglise Sainte-Radegonde

Le village est situé à 1 km à l’écart de la voie romaine. Son nom viendrait du latin lupus (loup). Encadré à l'origine dans la grande forêt de Broqueroie, Louvignies était un fief de la seigneurie de Silly. Le texte le plus ancien qui parle de Louvignies est l'acte de partage de la forêt de Broqueroie en 1194. C’est en 1805 que la commune de Louvignies fut rattachée à celle de Chaussée-Notre-Dame.
L’église en briques de Louvignies date du XVIè s. et son soubassement en pierres provient d’une construction antérieure. La tour a été érigée en 1738.

Eglise_Louvignies

Louvignies - Château des Villegas de Saint-Pierre

Le château se trouve à l’emplacement d’une seigneurie datant d’au moins 1389. Le château fut modernisé en 1767. En 1798, le domaine passe à la famille Villegas de Saint-Pierre. Les travaux d’aménagement du parc du château pour lui donner son aspect actuel commencent en 1871. La restructuration du château en lui-même s’étend de 1878 à 1882. Son style éclectique fait la part belle au néo-gothique bien que des parties plus anciennes aient été sauvegardées, comme la tour à sept niveaux connue sous le nom de «tour des sarrasins». Le château se visite les dimanches de juillet à septembre. Plus d’infos sur http://www.chateau-louvignies.be

Chateau_Louvignies

09/01/2007

Louvignies - Maison ancienne

Maison classée datant de 1773, qui a du servir d’auberge ou de relais puisque la porte est ornée d’un bas-relief représentant Saint-Jacques le majeur muni d’un bâton et du chapeau du pèlerin de Compostelle.

Maison_Louvignies

Louvignies - Maison ancienne (détail)

Maison_Louvignies_det

Louvignies - Concours d’épouvantails

En me promenant dans les rues du village, j’aperçois ce que je pense être une jolie demoiselle prenant le soleil sur un banc. Mais elle ne bouge pas d’un pouce! Ah, je comprends maintenant, ce mannequin participe au concours annuel « d’épouvantails », visibles devant les maisons du village. Ils sont généralement plus effrayant pour les oiseaux que celui-ci…

Louvignies_epouvantails

02/01/2007

BONNE ANNEE 2007

A tous les sonégiens et à tous les autres citoyens du monde, je souhaite une très heureuse année 2007 ! Merci à tous d'avoir visité mon blog.

Voici une photo de la maquette de la future salle culturelle qui sera érigée Place Van Zeeland. De l'animation et des spectacles en perspective pour bientôt (on l'espère) dans notre ville.

maquette salle spectacle