15/12/2006

Horrues - Moulin du Moulinet

Ce moulin à eau placé sur la Gageolle, affluent de la Senne, en antérieur à 1703 au moins. Plus tard, il a été transformé et aggrandi. Le moulin compte trois niveaux, le 1er étage contient quatre meules, une trieuse et un blutoir. Sur la façade côté rue, on peut voir le millésime 1851, peut-être l’année d’une phase importante de la transformation du moulin. Malheureusement, à partir de 1946 le courant de la Gageole ne fut plus suffisant pour faire tourner la roue à aubes. Un moteur diesel prit la relève jusqu’en 1954, peut-être occasionnellement jusqu’en 1962. Les propriétaires actuels organisent des visites guidées du moulin.
A voir encore à Horrues : La place du jeu de balle et l’ancienne maison communale (1829), caractéristique de la période hollandaise. Sur cette place se dresse encore le pilori du Chapitre Royal de Soignies.

moulinet

Commentaires

services divers aux seniors SOS GARDES-MALADES A DOMICILE DISPONIBLES IMMEDIATEMENT

Ayant la qualification d’aide soignante pour des prestations de jour,nuit, WE dans votre région.


Liste des disponibilités locales par fax ou par mail sur simple demande à

APIA ASBL 13 rue des Eglantiers 4460 GRACE-HOLLOGNE

Par Fax 04/250.43.31 ou par e.mail apia.senior@teledisnet.be

Visitez le site des aides gratuites aux seniors www.apia-senior.be

Écrit par : balsaux | 19/03/2007

Répondre à ce commentaire

la mise sous tuelle LA MEMOIRE PERSONIFIE L’HOMME .
Sa perte détermine sa soumission à d’autres, voire à un gestionnaire inconnu de ses biens.

Quel que soit notre âge, nous vivons une époque de tension extrême conduisant aisément à une dépression momentanée, aux psychodrames ou au suicide et à plus de 15 types de démences dont certaines, traitées scientifiquement, sont guérissables.
Cependant les échecs fréquents des expertises judiciaires démontrent que l’individu soupçonné à tort par n’importe quel quidam mal intentionné, voire un conjoint et sans présentation contradictoire d’un certificat médical garantissant ses facultés, risque de perdre définitivement son autonomie d’action et la gestion de tous ses biens !
A cet égard, de nombreuses questions parlementaires restées sans réponse, les mises en garde de l’Ordre des médecins et la perplexité de nombre de notaires justifient la fragilité et les plus grandes précautions de la mise sous tutelle des adultes, au regard de plus de 300.000 Belges placés sous administration prétendue “provisoire”.
APIA asbl Renseignements gratuits : 04 250 43 31 et contact@apia-senior.be

Écrit par : Balsaux | 12/03/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.