27/09/2006

Ruelle Brogniez - Chapelle Saint-Roch

Cette élégante chapelle en brique et pierre bleue taillée n’est pas millésimée avec certitude. Elle date des alentours de la fin du 16e s. ou du début du 17 e. Elle est dévolue au culte de Saint-Antoine, et la ruelle Brogniez portait aussi son nom. Saint-Antoine étant le patron des ermites, plusieurs d’entre eux se succédèrent pour vivre seuls dans l’édifice. Il y avait même une petite habitation intégrée à l’avant-corps de la chapelle. Après la révolution française, la chapelle qui appartient désormais à la ville, devient en 1816 le premier hospice pour vieillards de Soignies. Cette chapelle, comme son nom l’indique, est aussi consacrée au culte de Saint-Roch, très vivace en Hainaut au XVIIè s. à cause des épidémies de maladies contagieuses, contre lesquelles le Saint était invoqué. Le sanctuaire a été restauré de manière importante en 1873, puis en 1907, 1933, 1961 (époque où l’édifice a failli être démoli) et 1976. La chapelle qui appartient maintenant au C.P.A.S., est classée en 1980. Celui-ci a entrepris en 1987 une nouvelle restauration.

Chapelle Saint-Roch

Commentaires

Les commentaires sont fermés.